Gardes & Astreintes

Quelles différences ?

Pour un pompier être de garde signifie qu’il doit être présent physiquement dans la caserne. Être d’astreinte signifie qu’il doit rester dans un périmètre restreint autour de la caserne (généralement à son domicile) afin de pouvoir s’y rendre en quelques minutes lorsqu’il est alerté par son bipper.

Avant de commencer la présentation des deux systèmes de fonctionnement, il parait important de rappeler que la section de Lampertheim est exclusivement composée de sapeurs-pompiers volontaires. Même si certains d’entre eux peuvent être professionnels dans un autre centre de secours (Strasbourg, Haguenau, Molsheim, …), lorsqu’ils sont à Lampertheim, ils portent la casquette de volontaire. Cela fonctionne sur le même principe dans les villages alentours : Mundolsheim, Vendenheim, Eckwersheim, Niederhausbergen, Mittelhaubergen, Oberhausbergen, Reichstett.

L’ancien système

Avec l’ancien système, les sapeurs-pompiers restaient sur le banc communal. Mais beaucoup de ces sapeurs-pompiers volontaires ont un métier qui la plus part du temps les rend indisponible en journée. Résultat des courses, il y avait souvent un ou deux pompiers isolés dans chacune des communes, or les pompiers interviennent généralement par équipe de trois. Il fallait donc trouver un système pour palier à ce problème.

Le nouveau système

Depuis le 1er juillet 2010, les sapeurs-pompiers de ces communes (et quelques autres) disponibles de 7h à 19h sont regroupés à Vendenheim les jours ouvrables. Pendant ces périodes, les casernes « communales » sont donc fermées, mais ce sont bien les sapeurs-pompiers volontaires de toutes ces communes (dont Lampertheim) qui assurent le service sur l’ensemble du secteur. Les sapeurs-pompiers regroupés à la caserne de Vendenheim sont de garde (dans la caserne) de 7h à 19h les jours ouvrables.

La nuit (19h à 7h), les dimanches et les jours fériés les casernes « communales » continuent à fonctionner comme auparavant avec les sapeurs-pompiers volontaires de la commune uniquement en astreinte (à leur domicile).

Depuis le 1er juillet 2012, deux des quatre casernes professionnelles de Strasbourg ont également été ouvertes aux sapeurs-pompiers volontaires. Les sapeurs-pompiers regroupés dans les casernes mixtes sont de garde (dans la caserne) 24h/24.

Le doublon de départ

Que ce soit avec l’ancien ou le nouveau système, les sapeurs-pompiers de Lampertheim sont primos-intervenants sur toutes les interventions urgentes. Cela signifie qu’un véhicule spécialisé d’une autre caserne viendra automatiquement en renfort.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la section, une page complète y est consacrée.